Etes-vous plutôt innovateur ou suiveur ?

Etiez-vous parmis les premiers à acquerir l’iphone ? où avez vous attendu d’en voir de plus en plus autour de vous pour vous décider ?

Etes-vous toujours à la recherche de nouveaux gadgets électroniques ? Ou préférez-vous choisir des produits que tout le monde utilise ?

Etes-vous plutot du genre à posséder tablette tactile, smartphone, ecran 3D et tout le bazarre ? Ou plutôt conservateur avec votre bon vieux Nokia 3310, votre écran cathodique, votre machine à écrire et votre baladeur cassette ?

Le bon vieux Everett Rogers, sociologue et statisticien américain, avait apporté une reflexion sur ce phénomène. Sa théorie de la diffusion de l’innovation est très célèbre, elle se schématise ainsi:

Cette courbe présente le niveau d’adoption de l’innovation par la population en fonction du temps.

Les innovateurs, très peu nombreux (2,5% de la population) veulent les nouveaux produits et de préférence être les premiers à les posséder. Ce sont ceux-ci qui vont faire la queue devant les Apple Store pour la sortie de l’iPad 2 ou se battre pour être parmis les premiers à recevoir la nouvelle console de Sony.

Votre ami Steve vous prend la tête depuis deux mois pour la sortie de l’iPad 3? Il a même déjà acheté la tente dans laquelle il dormira et attendra devant l’Apple Store pour la grande première…C’est un innovateur.

Les premiers adeptes (13,5%) suivent de très près les innovateurs. Pour eux, le produit est d’une grande utilité et il souhaite très vite l’obtenir.

Votre cousin Gilbert vient de réserver son kit Home Cinema avec écran 3D et lecteur Blue-ray, n’hésitez pas à aller regarder Avatar en 3D chez votre cousin faisant parti des premiers adeptes.

La majorité précoce (34%) et la majorité tardive (34%) sont bien moins faciles à convaincre. Ils attendent de voir des gens autour d’eux utiliser le produit. Plus sceptiques, le produit doit être validé pour qu’ils soient convaincus. Ce sont ceux qui subissent la pression sociale avant de se décider.

Jacqueline, votre amie d’enfance, vient enfin de se décider à acheter son iPhone 4 après vous avoir demandé mille fois si ça vallait le coup…Après lui avoir montré tout ce que ça pouvait faire, comment telle ou telle personne l’utilise et comment elle pourra rester connectée avec ses amis Facebook via l’application, elle s’est enfin sentie rassurée pour passer à l’acte d’achat. Jacqueline fait partie de la “masse”, donc de la majorité.

Les retardataires (16%) achètent le produit quand il est presque déjà dépassé. Votre ami Jean-Pierre est heureux d’exhiber sa toute nouvelle Nintendo DS première génération et n’en reviens pas de pouvoir controler ses pokemon avec un stylet…Il fait donc peut être partie des retardataires…

Cette théorie est très importante en marketing, je l’aborde dans cet article sur pro-influence.

Personnellement je me situerais plus parmi les premiers adeptes comme Gilbert, toujours en quête de nouveautés, tout en gardant un peu de recule sur la véritable qualité d’un produit.

Et vous ? Vous êtes plus comme Steve, Gilbert, Jacqueline ou Jean-Pierre ?

About The Author

Johann

Business coach et consultant marketing, vous aide à développer votre savoir-être et votre savoir faire pour vous accomplir en tant qu'entrepreneur.