6 min read

Crise existentielle, business, globale : Comment se réinventer ?

Les cinq signes que vous devez changer de carrière et de vie et comment effectuer ce changement pour être heureux.
5 signes que vous devez changer de vie et de carrière

Comment réinventer sa vie, sa carrière et ses affaires quand on traverse une crise ?

Il y a t-il de bons moments pour se reconvertir, se rebrander, changer de business, changer de carrière, évoluer dans son business, dans sa carrière et dans sa vie personnelle ?

Il y a cinq signes qui montrent qu’il faut changer, tout de suite, se réinventer.

Dans notre vie, dans notre business, on est tout amenés, à un moment ou un autre, à nous transformer, à prendre des décisions qui ne sont pas toujours faciles, surtout quand on manque de clarté.

Cette situation est très fréquente chez les multipotentiels.

Quand on arrive à ces phases de lassitude, de questionnement, de charge mentale, de doute ou encore de syndrome de l’imposteur, c’est que c’est le moment de prendre des décisions.

Pour vous aider à y voir plus clair et à faire une introspection, dans votre vie personnelle ou d’entrepreneur, j’ai créé C.L.A.R.I.T.Y. Ça vous aide à analyser chaque domaine de votre vie pour définir comment vous pouvez vous améliorer et comment clarifier et planifier la suite.

Les signes qui indiquent qu'il faut changer de direction sur le plan personnel et business

  • La perte de motivation
  • Le sentiment de ne plus être à sa place
  • L’asociabilité
  • La charge mentale
  • La difficulté à se projeter

La perte de motivation dans son business

La perte de motivation, la perte du feu sacré est le signe le plus flagrant que vous devez changer de direction. Si votre énergie est basse, si des choses vous dérangent plus qu’avant, si vous procrastinez plus, si vous avez du mal le matin à vous motiver, si vous avez du mal à vous projeter, etc. bougez !

Ce sont vraiment les indicateurs de la fin d’un cycle et qu’il faut passer à une nouvelle étape, qu’il faut vous réinventer, dans votre business, dans votre vie.

Il ne faut pas culpabiliser de procrastiner, de ne pas avoir la motivation, etc. C’est peut-être juste que vous êtes en phase de “Bore Out” (ennuie). Ça peut donner lieu au burnout aussi. Dans ces cas-là, il est temps de prendre du recul et de retrouver ce feu sacré, mais surtout de déculpabiliser.

Le sentiment de ne plus être à sa place

C’est quand vous avez une grosse remise en question existentielle et que vous avez le sentiment de ne plus être reconnu dans votre travail ou dans votre vie. Vous vous dites : “quel est mon rôle sur terre ?”, “est-ce que je suis à ma place ?”, etc. C’est une grande phase de doutes, notamment due à cette perte de motivation et à un ras-le-bol, une lassitude. C’est un signe qu’il faut se retrouver soi-même.

L’asociabilité avec ses clients et collaborateurs

Notre rapport avec les autres est le reflet de nous-même. Quand on ne va pas bien, le relationnel est plus compliqué. Mais ça peut également venir du fait que nos relations ne soient plus nourrissantes, que ce soit au niveau professionnel ou personnel. Au niveau du travail, de votre carrière, ça peut se manifester de plusieurs manières : vous n’avez plus envie de servir vos clients, on a profité de votre générosité, vous attirez une clientèle que vous ne voulez pas ou plus. Souvent, comme vous évoluez, il y a un décalage avec les clients, les collaborateurs ou même dans votre entourage privé. Dans l'entourage, le tri se fait souvent naturellement.

La charge mentale

La charge mentale se manifeste aux moments de dormir. En fonction de l’état dans lequel vous vous couchez et vous vous réveillez, de si la nuit a été réparatrice,

Votre cerveau travaille toute la nuit, vous rêvez des problèmes que vous avez. Il ne s’arrête pas de penser, de travailler. Ça crée une charge mentale épuisante. C’est un signe qu’un changement est nécessaire, car c’est important de retrouver le sommeil. Quand votre sommeil est trop agité sur une longue période, c’est qu’il y a un problème. Cette charge mentale peut arriver lors de grands changements, lors de cycles, mais si elle dure, c'est qu’il y a un problème et qu’il faut faire un travail sur soi.

Pour ça, je donne des outils dans C.L.A.R.T.Y. Ça vous aide à aller au fond des choses, à vous poser les bonnes questions et à savoir vraiment d’où vient le problème et comment le résoudre.

La difficulté à se projeter dans l'avenir

Si vous vous dites : “je ne sais plus où je vais ?”, “Je ne sais plus dans quelle direction prendre ma vie”, “je ne sais plus quelles décisions prendre pour mon business”, si vous doutez, que vous êtes pessimistes, etc. C’est que vous avez de la difficulté à vous projeter depuis là où vous êtes et que vous avez besoin de changement, de regarder dans une nouvelle direction.


Les erreurs à éviter quand on change son business

Ces 5 signes sont normaux, ils peuvent arriver plusieurs fois dans notre vie d'entrepreneur, mais il est important que chaque apparition de ces signes ne dure pas. Si vous n’êtes plus motivé, vous ne vous sentez plus à votre place dans votre business, que vous vous renfermez sur vous-même, que vous ruminez ou que n’arrivez pas à voir l’avenir de votre carrière, il ne faut surtout pas rester comme ça très longtemps. Si ces situations persistent, on arrive à des phases de grosse déprime voir de dépression. Ça peut prendre de l’ampleur et nous mettre dans un cercle vicieux. Plus on va ruminer, plus on va se poser ces questions, plus on va être mal, plus on va être frustré, plus on va auto-alimenter notre mal-être et plus ça va l’amplifier.


Comment réussir son changement de business, de carrière ?  

  1. Déculpabiliser
  2. Gérer ses émotions
  3. Prendre du recul
  4. Être honnête avec soi-même

Se déculpabiliser de notre mal-être

Il est important d’accepter ces phases ; ne pas se sous-estimer, se démotiver, et se culpabiliser. C’est okay de ne pas aller bien ! On est humain. Notre mal-être peut se manifester dans le moral, mais aussi physiquement en ressentant de la crispation, des douleurs, des nausées, de la fatigue, etc. Il faut donc être à l’écoute de son corps et parfois se laisser aller, accepter cela et lâcher prise pendant quelques jours. On peut s’isoler, exorciser en râlant, en écrivant… Une fois que c’est sorti, il est important de se ressaisir et de se demander ce qu’on fait maintenant pour aller mieux.

Gérer ses émotions pour préserver sa carrière et son business

Quand vous êtes dans ces phases-là, attention de ne pas prendre de décisions, pour votre business, votre carrière ou votre vie personnelle, sous l’émotion. Nos émotions sont très fluctuantes et surtout dans le côté désagréable. On peut passer de la joie, à la tristesse, à la colère, etc. et c’est là qu’on peut prendre des mauvaises décisions. Sous le coup de l’émotion, on peut être impulsif et quand on a un business, une notoriété, quand on est entrepreneur, ça peut ruiner notre carrière. Il faut prendre le temps de bien formuler les choses. La spontanéité à des limites, notamment lorsqu'on est dans l’entrepreneuriat, qu’on est une personnalité publique. Si vous voulez lâcher ce que vous avez à dire, vider votre sac, il faut que ça sorte au bon endroit. Vous pouvez l’écrire, en parler à des proches, etc.

Prendre du recul pour prendre les bonnes décisions

Comment gérer ces situations de baisse de moral, de remise en question, de flou ? Il faut arriver à prendre du recul et particulièrement lorsque l’on veut prendre des décisions. Quand on gère son business, qu’on a la tête dans le guidon, on est nous-même, on ne voit pas ce qui cloche. En tant qu'entrepreneur, il faut prendre recule en se posant des questions qu’on ne se serait pas posées soi-même, en prenant note des réponses et aussi en changeant d’environnement. Le changement d’environnement permet de casser nos routines, sans forcément aller loin.

Pour vous aider à savoir si vous prenez les bonnes décisions, je vous donne tous mes conseils dans cette vidéo YouTube.

Être honnête avec soi-même

On peut être dans le déni, refuser que ça n’aille pas, qu’il y a besoin d’un changement. Mais il faut aussi être honnête avec qui on veut être, ce qu’on ne veut plus faire, ce qu’on ne tolère plus : vos offres, vos clients, votre business, votre façon de travailler, vos process, etc. Quand on est dans le déni, on connaît le problème, on le sait au fond de nous, mais on ne veut pas le reconnaître. Il ne faut pas hésiter aussi à être honnête avec ce qu’on veut dans notre vie d'entrepreneur : gagner de l’argent, être plus libre, passer plus de temps avec ses proches, …

Écrire une nouvelle page de sa carrière, de sa vie

Parfois, il faut repartir sur une page blanche et écrire une nouvelle histoire. On n’avance pas en restant sur d’anciens schémas. Ce qui vous à amener là où vous êtes n’est pas ce qui va vous amener là où vous serez.

Pour avoir cette clarté sur la suite, c’est important de se laisser un maximum d’opportunité et de sortir de sa routine, de ses habitudes, de ses façons de penser, …

C’est l’art de se réinventer et cette réinvention va demander de prendre des décisions. Les décisions transitoires, les décisions radicales,

Si on n'a pas toutes les réponses, il faut mettre, du mouvement, prendre des décisions, tester des choses et ça va se clarifier sur le chemin.

Trouver les réponses à ses questions

Besoin de retrouver de la clarté dans votre direction ? Utilisez la Méthode C.L.A.R.I.T.Y.