5 min read

Comment prendre les bonnes décisions pour son business ?

Trois questions à se poser pour être sûr que la décision que l'on prend est bonne : Est-ce qu'elle nous challenge ? Est-ce qu'on la prend avec de bonnes intentions ? Est-ce qu'elle nous rendra heureux ?
Comment faire les bons choix quand on est entrepreneur ? Conseils de johann yang ting

Comment faire les bons choix quand on est entrepreneur

En tant qu'entrepreneur, on est souvent amené à prendre des décisions importantes. Alors si vous vous demandez souvent :

“Est-ce que j’ai pris la bonne décision ?”,
“Comment faire le bon choix ?”,
“Est-ce que cette décision est bonne pour mon business ?”,
“Est-ce que j’ai bien choisi mon métier, mon business ?“,
“Est-ce que mon offre est prête ?”,

etc.

Je vais vous donner un filtre qui va vous permettre de savoir si vos décisions, vos choix sont les bons.

Ce filtre, qui va vous permettre d’enlever vos doutes sur vos choix, est composé de trois questions à se poser à chaque fois qu’on a à faire un choix ou à ajuster certaines de nos décisions entrepreneuriales et personnelles. Elles vous garantissent d’être sur la bonne voie, dans votre carrière ou dans votre vie familiale.


Si vous êtes en pleine remise en question, que vous ne savez plus où aller et quels choix faire, l'article sur "Comment se réinventer quand on est en crise existentielle ?" devrait vous aider à trouver les réponses.


Oser prendre des décisions

Quand on est entrepreneur, chef d’entreprise, on doit prendre des décisions importantes, qui ont de gros enjeux, pour vous, pour vos employés, pour vos clients, pour votre famille, pour votre carrière…

Cependant, notre cerveau à tendance à toujours remettre en question nos choix et à nous faire se demander “Est-ce que je suis sur la bonne voie ?”, “Est-ce que ça vaut le coup ? “, “Est-ce que je dois changer ma décision ? “, etc. Ce sont des dilemmes auxquels nous sommes tous confrontés. On a tendance à toujours imaginer le pire.

En effet, notre cerveau est là pour nous garder en vie donc forcément, il va viser la survie. Tout ce qui est incertitude, danger, peur, etc. Il va tout de suite vous bloquer et vous allez avoir votre petite voix qui vous dit “est-ce que ça va me faire faire faillite ?”, “ça va ruiner ma vie ?”, “ma carrière est foutue ?”.

Le souci, c'est que quand on imagine le pire, on passe notre temps à regretter les décisions que l’on prend. Au lieu de simplement prendre une décision et de continuer, on est toujours en train de se remettre en question et revenir sur nos choix. Ça empêche de progresser, car souvent on fait un choix selon le moins mauvais.

Il n’y a pas de mauvaise décision

Le pire en réalité, c'est de ne pas prendre de décision, c’est de rester où vous êtes.

“Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise décision, prenez une décision, rendez la bonne” - Mohamed Ali

Nous sommes en constante évolution, le monde change (et heureusement). Nous évoluons à travers nos décisions. C’est pourquoi il ne faut pas avoir peur de faire des choix. Il faut simplement prendre des décisions qui seront les bonnes pour nous et pour cela je vous propose mon filtre qui se compose de trois questions à se poser lorsqu’on doit faire un choix.


Pour d’autres systèmes de décision et pour vous aider à suivre la bonne voie dans votre business, allez voir le programme F.L.O.W


Est-ce que mes décisions me font évoluer ?

La première question à se poser, c’est de savoir si cette décision va vous faire grandir, vous faire progresser, vous faire apprendre. En résumé, en quoi cette décision va vous rendent meilleure ?

“Parfois on gagne, parfois on apprend” - Nelson Mandela

En général, quand on prend une décision, on veut que ce soit la bonne, qu’on soit sûr de gagner, pour nous, pour notre business. Mais le monde ne fonctionne pas comme ça et chacun de nos choix va aboutir à des conséquences que l’on ne peut pas toujours anticiper, à part avec l’expérience. Mais comment on gagne de l’expérience ? En prenant des décisions et en faisant des erreurs. Donc, quoi qu’il arrive, vos erreurs, vos échecs, sont des leçons et sont des façons de gagner en expérience et cette expérience vous aide par la suite à prendre de meilleures décisions.

Si vous prenez une décision et qu’elle ne vous challenge pas, qu’il n’y a pas de nouveauté, qu’il n’y a pas de sortie de zone de confort, qu’elle ne va pas vraiment vous pousser à vous améliorer, à passer à un autre niveau, il y a de grandes chances pour que ça ne serve pas à grand-chose, que ça vous lasse rapidement ou que ça vous garde au même résultat, au même stade

Les challenges, tout ce qui vous teste, tout ce qui vous pousse à apprendre plus, à vous surpasser, c’est ça qui vous rend meilleur, qui vous pousse à un niveau supérieur. Donc même s'il y a des décisions qui vous font peur, ce sont peut-être les meilleures opportunités pour vous.

Quelle est ma réelle intention ?

La deuxième question du filtre à se poser quand on est face à un choix dans son entreprise ou dans sa vie, c’est de savoir si cette décision est prise sur la base de bonnes intentions. En effet, s'il y a une raison qui est toujours mauvaise et qui amène droit dans le mur, ce sont les décisions basées sur l’égo.

Une décision basée sur l'égo, c’est une décision que l’on prend par rapport aux autres : “Quelle est l’image que je vais renvoyer ?”, “Comment ça va montrer mon statut ?”, “Est-ce que ça va prouver que je suis le meilleur ? “, “Est-ce que ça va me permettre d’être validé par les autres ?”, “Est-ce que les gens vont me critiquer, me juger ?”... La décision elle est orientée par la perception des autres, mais pas sur vous ni sur ce qui vous appelle à l’intérieur de vous.

Le souci des choix basés sur une validation externe, c'est que ce n’est jamais fini, vous allez toujours être dépendant de l’extérieur que vous ne contrôlez pas. De plus, si ça ne va pas dans votre sens, ça va baisser votre estime de vous, votre confiance en vous, parce que vous allez vous faire juger et vous n’avez pas appris à gérer ça. Prenez des décisions basées sur de réelles intentions, qui vous animent.

Est-ce que mon choix me rend heureux ?

La dernière question du filtre est de se demander comment vous vous sentez vis-à-vis de cette décision. Est-ce qu’elle vous rend enthousiaste ? Quelle énergie elle vous procure ? Est-ce qu’il y a de l’excitation ou est-ce que ça vous plombe complètement ?

On peut être à la fois effrayé tout en étant excité et enthousiaste parce que le projet nous anime, nous challenge dans nos habitudes, dans la façon dont nous vivons l’entrepreneuriat, dans notre manière de gérer notre business. On a envie de le faire, mais on a peur quand même.

Au contraire, un projet, un choix, que l’on fait par défaut, parce qu'on nous a dit de le faire, parce qu'on a peur du jugement des autres, etc. donne une mauvaise énergie à cette décision. Dans ces cas-là, s'il y a des doutes, c'est qu’il n’y a pas de doutes.

Quand on est entrepreneur, il y a forcément des décisions qui vont prendre en compte les autres. Il faut alors faire attention à ce que nos choix ne les blessent pas. Aussi, quand vos décisions prennent en compte des ressources de votre entreprise, il est important de rester terre à terre et de s’assurer que nos décisions soient faisables, en termes d’argent, de compétences, etc.

Ajuster ses décisions et aller plus loin

Maintenant, quand vous prenez une décision, que vous voulez savoir si vous êtes sur la bonne voie, vous devez vous demander si elle va vous faire grandir, si elle est basée sur l’égo et surtout est ce que l’énergie qui lui est associée est vraiment positive.

Si un de ses trois points n’est pas rempli, ça peut vouloir dire que votre décision a besoin d’un petit changement, d’une petite remise en question.

Pour aller plus loin :

Utilisez la méthode F.L.O.W. pour passer de la friction et la stagnation à la fluidité !...