ATTENTION ! Ce que vous devez savoir sur la réussite en tant qu’entrepreneur…

Vous savez que pour avoir les bonnes réponses, il faut déjà poser les bonnes questions…

Aujourd’hui, je vais répondre à une question que je reçois très (trop) souvent et qui au fond est une des pires questions à vous poser, je vous explique pourquoi…

La question :

« Quelles sont les compétences pour réussir en tant qu’entrepreneur ? » (Ou même pour réussir tout court, quelque soit le domaine…)

Ma réponse est simple:

Il n’y a pas de chemin prédéfini et unique, il y en a une infinité. Chacun a son histoire, chacun construit sa propre réussite.

Cette question est très mal posée à la base…

La question n’est pas est-ce qu’il faut avoir telle ou telle compétence pour entreprendre, ou avoir une expérience suffisante, c’est avant tout de savoir pourquoi et comment vous allez acquérir ces compétences et cette expérience ? Dans quel but ? Pour atteindre quels résultats ?

On croit souvent qu’il faut une sorte d’autorisation au préalable pour gagner et réussir. C’est un blocage purement mental, une autolimitation dictée par une société qui associe la réussite à son niveau d’étude ou à des diplômes/certifications/statuts… Il n’y a pas de profil type ou de compétences clés qui vont déterminer votre réussite ou non, c’est avant tout un état d’esprit général.

Entreprendre, c’est être responsable ! Responsable de ses choix et de leurs conséquences (comme dans la vie après tout). Cette responsabilité commence par la nécessite d’investir du temps, de l’argent, de l’énergie TOUS LES JOURS dans son projet.

Les 2 compétences clés, s’il fallait en donner, et qui en plus ne sont pas vraiment des compétences, sont le mental et votre capacité à apprendre.

Le mental est votre moteur numéro un. Les loosers sont avant tout ceux qui abandonnent à la première difficulté ou ne commencent jamais…

Le mental est la ressource number one qui vous permet d’avancer; même quand tout va contre vous. Vous allez vous prendre des baffes, essuyer des échecs, lutter… parce que la réussite ça se mérite ! Et seul un mental d’acier autorise ce mérite.

La capacité à apprendre permet d’être dans une courbe de progression constante. Le jour où vous vous reposez sur vos acquis, vous êtes mort !

Beaucoup croient que l’apprentissage s’arrête après les études, après l’école et une fois dans la vie active on utilise ces connaissances… jusqu’à être obsolète et remplacer par un jeune, tout frais, qui prendra le relai.

Voulez-vous être comme une machine qui une fois dépassée est mise à la poubelle ?

Il suffit de regarder les gens qui passent toute leur vie à faire la même chose, sans chercher à évoluer ou à comprendre le monde dans lequel ils vivent, pour au final être les premiers à se plaindre quand leur métier devient obsolète et qu’ils se retrouvent sans rien.

Votre cerveau est votre meilleur atout. Le meilleur investissement est en vous. Vous pouvez tout perdre, de l’argent, des gens, un travail, au pire du temps, mais votre capacité à rebondir, à utiliser vos connaissances pour reconstruire, à faire preuve de résilience, ça personne ne peut vous le prendre !

Le mode évolue de plus en plus vite. Si vous voulez rester dans la course, il faut vous adapter, évoluer, et pour cela, il faut APPRENDRE. Aucun jour ne doit passer sans que vous n’appreniez quelque chose, sans que vous vous amélioriez.

Je sais, apprendre c’est chiant, c’est pas drôle, on nous a bien appris à détester l’école dès le plus jeune âge, mais quand je dis apprendre, c’est apprendre des choses qui vous passionnent et qui vous sont utiles. La curiosité et la soif d’apprendre dans des domaines qui nous passionnent sont décisifs. Regardez la curiosité des jeunes enfants et comment elle s’estompent avec le temps, au même titre que la créativité…. C’est l’un des plus grands drames de la société actuel: se cultiver, apprendre, chercher à évoluer ne sont plus des choses vraiment « cool » et « sexy », et pourtant…

L’excellence ne s’atteint pas après le diplôme, elle s’atteint en s’entrainant tous les jours. Le sportif de haut niveau n’a jamais acquis sa victoire, il doit toujours s’entrainer plus fort pour garder son titre. La réussite n’est pas fixe, ce n’est pas un « sommet » à atteindre. C’est un jeu d’équilibriste et une escalade perpétuelle pour repousser les limites de l’excellence.

De toute façon, quand vous arrivez au sommet, vous ne pouvez que descendre. Donc quand vous avez gravi la montagne, apprenez à voler !

Il y a 4 ans, j’obtenais mon diplôme, mais je ne savais même pas 1/8 de ce que je sais aujourd’hui, et aujourd’hui je ne sais même pas 1/8 de ce que je connaitrai dans 4 ans.

Entreprendre ne se limite pas à des uniquement à des compétences, c’est avant tout un mental et une capacité à développer et utiliser des compétences de façon constante pour passer les paliers.

Vous avez de la chance: votre cerveau n’est pas figé, bien au contraire. Cet organe formidable a faim de connaissance et de croissance, nourrissez-le !

Si quand vous étiez bébé vous vous étiez dit: « ai-je besoin d’expérience et compétences pour marcher, manger, faire ma toilette ? » NON ! Vous l’avez appris… C’est toujours vrai, vous pouvez encore apprendre plein de choses.

Toutes les compétences dont vous avez et vous aurez besoin, vous pouvez les développer. Personne ne va vous donner la clé ou le secret pour réussir sur un plateau, surtout pas moi.

Beaucoup peuvent vous guider, partager leur expérience, vous conseiller, vous former, vous accompagner, mais vous restez le seul maitre de votre réussite. Vous êtes le premier responsable, dans l’échec comme dans le succès ! C’est à vous de faire le tri, de prendre ce qui est bon pour vous et de l’adapter à votre cas.

N’attendez pas l’autorisation ou le « ticket » pour construire les fondations de votre réussite. Construisez un plan, allez chercher les matières premières, recrutez une équipe, enfilez les gants et mettez-vous au travail !

Je ne peux pas vous dire quelles compétences sont indispensables, il y en a plein, mais je peux vous dire à coup sûr qui part perdant ou gagnant.

Le perdant attend… Il attend une opportunité, un déclic, une autorisation, une baguette magique, un miracle…

Le gagnant agit, tombe, se relève et continue d’avancer malgré tous les obstacles !

Le perdant se moquera souvent des échecs et la souffrance du gagnant, il voudra aussi le ralentir ou l’écraser sans chercher à s’élever lui-même, mais au final, il continuera à baigner dans sa propre médiocrité tout en enviant le gagnant et en l’accusant de tous ses maux. Car oui, le perdant n’est pas responsable de ce qui lui arrive, il a tiré le mauvais « ticket »…

A vous de savoir dans quel camp vous voulez être !

Voici les bonnes questions à vous poser:

Que représente la réussite pour vous ? (Je parle bien de votre conception personnelle de la réussite, c’est-à-dire ce qui vous rend vraiment heureux et épanoui).

Par quoi commencer ? (Quelles ressources acquérir, quelles actions entreprendre ?)

Qui peut vous y aider ? Vous ne savez pas comment faire… Ben DEMANDEZ !

Pour aller plus loin, découvrez les 7 étapes clés pour réussir en affaires…

About The Author

Johann

Business coach et consultant marketing, vous aide à développer votre savoir-être et votre savoir faire pour vous accomplir en tant qu'entrepreneur.